Marc PREVOTEL (1934-2010)

mercredi 24 mars 2010
par  LP25.
popularité : 16%

Écrire sur le militant, l’anarchiste, le responsable syndical, le Libre Penseur, en essayant d’éviter les phrases convenues tant de fois entendues ou lues pour d’autres camarades disparus n’est pas chose facile, surtout lorsqu’il s’agit en plus, d’un ami personnel avec qui on a partagé pendant plus d’un demi-siècle combats et espoirs, quelques défaites, des périodes de grand enthousiasmes, d’autres plus difficiles à supporter, et aussi quelques discussions dans lesquelles les nuances, voire quelques divergences n’étaient pas absentes.

C’est ainsi, si Marc participait régulièrement à l’action commune avec d’autres courants, contre le capital et l’État, et leurs moyens (la doctrine sociale de l’Église, le corporatisme), il ne partageait pas pour autant l’orientation de celles et ceux, qui ont choisi d’être présent, par exemple, au Parti Ouvrier Indépendant et de s’y exprimer comme courant anarcho-syndicaliste. Mais profondément fraternel, convaincu de la nécessaire liberté d’expression dans le cadre de la démocratie ouvrière, il ne nous considérait pas comme des dissidents ou des déviants au nom de je ne sais purisme anarchiste professé dans quelques secteurs de la mouvance libertaire prompts à distribuer des brevets anarchistes !

Dans le syndicalisme confédéré indépendant de la CGT-FO, à la Libre-Pensée à laquelle il a beaucoup apporté, ou encore à la Fédération des Cercles de défense Laïque dans les années quatre-vingt, Marc, homme libre, a été de toutes les discussions, de tous les débats, de toutes les controvreses, avec la volonté permanente d’aboutir aux résultats concrets pour l’intervention unie dans le « courant lutte des classes » ou dans l’éphémère « Front de résistance à l’intégration » dans les années 65-70... Et je pourrais citer d’autres exemples.

anarchiste, donc rationaliste, il a réalisé un extraordinaire travail de défense de l’écologie, comme science, et de démystification de « l’écologisme », de « l’écologie politique », cette « arnaque politique réactionnaire, obscurantiste », et ne manquait pas d’épingler sévèrement ceux qu’il qualifiait de « Khmers verts ». ce qui lui valut bon nombre d’incompréhensions (pour ne pas dire plus) dans plusieurs composantes du mouvement libertaire.
Marc a beaucoup écrit. Pas seulement les ouvrages déjà publiés, mais aussi des articles, des correspondances, des études, avec des titres qu’il choisissait quelques peu provocateurs... « Et si l’autogestion était un fascisme rampant ? ». Ou encore « Le diable n’a pas inventé la fission atomique »... qui font grincer bien des dents !

sa très abondante documentation, sa bibliothèque, ses archives, soigneusement classées par Anna sa compagne (grand merci Anna !), seront très utiles à l’ensemble de nos mouvements. Nous savons quelles étaient ses volontés. Elles seront respectées.

Encore quelques mots. Marc répétait souvent : « Je suis anarchiste, donc très individualiste en ce qui concerne ma vie privée, communiste libertaire sur le plan économique et social parce que adversaire de la propriété privée des moyens de production, et anarcho-syndicaliste pour la pratique de la lutte de classe. »

Marc a fait ce qu’il écrivait en 1994. il a continué pratiquement jusqu’à la fin. Quelques jours avant son admission à l’hôpital, déjà très affaibli il participait et intervenait dans un débat organisé à Bordeaux par la Libre Pensée.
Bien des choses pourraient être encore rappelées, sur le bulletin « Pour nous le combat continue », les « Cahiers de L’association des amis d’Aristide Lapeyre », sur les actions concrètes de solidarité active avec la résistance des compagnons espagnols pendant la période franquiste...

Le jour de son incinération, Marc Blondel pour la Fédération Nationale de la Libre Pensée, François Grandazzi, ex-secrétaire général de la Fédération Chimie F.O., et moi-même pour quelques composantes du mouvement libertaire, pour l’U.A.S., nous avons témoigné et assuré toutes sa famille, tous ces proches, sa fille Corinne, tous ceux et celles qui l’ont aimé, de notre amitié, de notre fidélité à son combat, que nous continuons.

Joachim Salamero in L’Anarcho-Syndicaliste n°147

Lien biographique
http://refractions.plusloin.org/spi...


Brèves

Que fait ce crucifix dans cette mairie ?

jeudi 7 novembre 2013

Cachez-moi ce crucifix que je ne saurais voir.
JPEG - 857.7 ko
La LP 25 va entamer une démarche pour décrocher le ponpon, ce crucifix à coté du portrait du général.

La phrase du jour, d’la semaine, du mois, de l’année...

dimanche 16 juin 2013

Le Parti socialiste est né de la synthèse entre la tradition laïque et le progressisme chrétien
Lionel Jospin - in La Croix le 02 avril 2002

Autres citations
VOLTAIRE
LOUISE MICHEL
NOAM CHOMSKY
PIERRE JOSEPH PROUDHON
EUCLIDE
Sur Jésus
LOUIS AUGUSTE BLANQUI
EMILE POUGET
CONDORCET
JEAN MESLIER l’abbé
BUENNAVENTURA DURRUTI
KARL MARX
SPINOZA

LES PROCHAINES DATES 2013-2014

vendredi 9 novembre 2012
La Libre Pensée du Doubs vous invite le 05 avril 2014, à la faculté des Lettres à Besançon, au colloque
Femmes, état des lieux

Les intervenantes
Elvire Maurouard Elvire Maurouard
http://www.dailymotion.com/video/xs...

Joumana Haddad Joumana Haddad
http://www.france24.com/fr/20130220...


Christine Bertrand

Joindre la fédération de la Libre Pensée du DOUBS

jeudi 17 mai 2012

Maison des associations
Centre Pierre Mendès France
3, rue Beauregard
25000 Besançon

PDF - 1.1 Mo
Brochure LP