Le Discours d’Apolline

Banquet Republicain 20 Janvier 2015
mercredi 25 mars 2015
par  Apolline
popularité : 31%

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Apolline, et depuis peu je suis présidente de la fédération de la libre pensée du Doubs. Si nous sommes réunis pour ce banquet républicain, c’est pour fêter la décollation de Louis 16. Il est de tradition, au cours de ces banquets, que le président fasse un discours, je vais donc me fendre de mon premier.

Face au communiqué pour le moins laconique de la fédération nationale de la libre pensée concernant les attentas survenus en ce début d’année, il m’a semblé important de vous dire quelques mots.

Pour moi, qui suis née dans les années 80, élevée par un libre penseur qui s’ignorait, ces attentats ont été pour moi une surprise : oui, en France, en 2015, il est possible de tuer pour une histoire de religion. Non pas que je sois naïve, ou complètement déconnectée de la réalité, puisque je sais que dans de nombreux états, on fouette, on caillasse, on torture ou on tue des gens qui ne pensent pas de la même manière, ne rient pas des mêmes choses, ou refusent de se soumettre à des dogmes religieux. Je suis atteinte, comme, je pense, la plupart de mes concitoyens, d’une forme de cécité et de surdité partielle. On tue à l’étranger, mais quand c’est loin, c’est comme si on tuait dans du coton.

Face à l’occultation totale des causes réelles ou potentielles de ces événements par les médias, quels sont les éléments d’analyse qu’on peut discuter ?

La France est une puissance les plus en guerre sur la plante. Irak, Syrie, Libye, Afghanistan, du Mali à la Centrafrique, en passant par le Congo, les soldats français sont présents sur de nombreux fronts, sous la légitimation officielle suivante rabâchée depuis les attentats du 11 septembre « le danger islamiste. » Cet argument est quand même pratique pour les pays occidentaux : il permet :
- de contrôler économiquement un pays étranger, en accaparant les matières premières et les ressources humaines, et en écoulant de nombreux stocks d’armes.
- il permet également de contribuer au développement d’une islamophobie au sein des principales puissances occidentales, islamophobie exacerbée par des « débats sur l’identité nationale » des lois sur le port du foulard, etc…
- il permet de tenter d’imposer l’Union Sacrée, aliénant ainsi le peuple et ses organisations défendant ses intérêts, sapant leurs acquis sociaux et leurs libertés.

La France, au sein d’une économie capitaliste, précarise et paupérise sa population depuis des années, abandonne les quartiers populaires, en détruisant progressivement la sécurité sociale, le code du travail, l’école, les postes, les transports, tout ce qui maintenait une forme de lien avec des populations fréquemment issues de l’immigration, des populations fragiles parce que discriminées, non intégrées, entassées dans des ghettos où le repli communautaire reste leur seul moyen de vivre. Sans vouloir aucunement justifier ou excuser les attentats, je tiens à rappeler que leurs auteurs étaient orphelins, ont vécu dans la précarité (foyers ou familles nombreuses), n’ont pas fait d’études supérieures et n’ont jamais occupé des emplois rémunérés décemment. Quand la république passe la porte, qui vient prendre la place ?

Quelles sont les conséquences de ces attentats, au niveau du gouvernement, des partis politiques, de la société ?
- 425 millions d’euros pour combattre le terrorisme. Dans le cadre du fameux respect de l’équilibre budgétaire, ces 425 millions seront pris sur d’autres budgets. On prend donc Pierre pour habiller Paul.
- Renforcement des effectifs de soldats situés à l’extérieur du territoire.
- Retour au premier plan de vieux sujets nauséabonds : la peine mort, la guerre contre le terrorisme, et leur corollaires de contre réactions des religieux de tout bord, remettant sur le tapis la question du financement des prêtres, imams et rabbins, l’enseignement du fait religieux à l’école de manière complètement détachée de l’histoire, la réintroduction du délit de blasphème, etc…

Alors, qu’est ce qu’on fait ? Quelle est la réponse à l’extrémisme ?

La réponse à l’extrémisme, c’est l’antimilitarisme. Parce qu’on ne répond pas à la barbarie par la barbarie. Parce qu’avant de se placer en donneurs de leçons, en donneurs de démocratie, il ne faut pas oublier qu’en France, il n’y a pas si longtemps que ça, 680 soldats français ont été fusillés « pour l’exemple », pour des motifs aussi vaseux que de s’endormir en sentinelle, battre en retraite sans y être autorisé, ou ne pas avoir été fait prisonnier par les allemands.

La réponse à l’extrémisme, c’est se battre contre le capitalisme : 2,5% du PIB mondial est consacré aux armements. 1% suffirait à réduire la faim dans le monde. Battre le capitalisme, c’est empêcher l’installation de l’obscurantisme religieux sous des prétextes de charité.

La réponse à l’extrémisme, c’est le respect de la laïcité. Et par laïcité, je n’entends pas la laïcité prônée par ceux qui demandent au moindre citoyen un peu coloré de prendre position « en tant que musulman », ou qui représentants de l’état assistent à des cérémonies religieuses ou arborent des signes religieux dans les locaux de la République. (petit aparté, demander à quelqu’un de prendre position en tant que musulman est aussi idiot que de demander à tout les gens un peu pales de prendre position « en tant que chrétien » contre les massacres en Norvège d’Ander Breivik, ou contre les meurtres de près de 800 enfants du couvent de Tuam en Irlande entre 1925 et 1961.) Non, la laïcité en France, c’est le principe constitutionnelle de la laïcité ,e t la séparation des églises et de l’état. Et pour cela, pas besoin d’un arsenal répressif législatif récent permettant d’emprisonner le moindre paumé qui écrit des âneries sur les réseaux sociaux. Il suffit simplement de s’appuyer sur la loi du 9 décembre 1905 : Article 1 : la république assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci après dans l’intérêt de l’ordre public. Article 2 : la république ne reconnait, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte. Il ne faut pas non plus reposer sa garde. Il existe encore une partie de la France incomplètement séparée des églises, c’est l’Alsace Moselle. Il existe aussi de nombreuses lois détournants le principe du non financement, c’est la loi Debré, qui permet l’attribution de fonds publics à l’enseignement privés, majoritaire ment confessionnel.

La réponse à l’extrémisme, c’est être libre penseur. La libre pensée, selon ses statuts, se réclame de la raison et de la science. Elle vise à développer chez tous les hommes l’esprit de libre examen et de tolérance. Estimant que toute croyance est justiciable de la libre critique, en proposant de se grouper pour travailler à l’avènement d’une morale rationnelle de bonheur, de dignité humaine, et de justice sociale.

Cette année, rejoignez-nous ! A bas la calotte, et vive la sociale !


Navigation

Brèves

Que fait ce crucifix dans cette mairie ?

jeudi 7 novembre 2013

Cachez-moi ce crucifix que je ne saurais voir.
JPEG - 857.7 ko
La LP 25 va entamer une démarche pour décrocher le ponpon, ce crucifix à coté du portrait du général.

La phrase du jour, d’la semaine, du mois, de l’année...

dimanche 16 juin 2013

Le Parti socialiste est né de la synthèse entre la tradition laïque et le progressisme chrétien
Lionel Jospin - in La Croix le 02 avril 2002

Autres citations
VOLTAIRE
LOUISE MICHEL
NOAM CHOMSKY
PIERRE JOSEPH PROUDHON
EUCLIDE
Sur Jésus
LOUIS AUGUSTE BLANQUI
EMILE POUGET
CONDORCET
JEAN MESLIER l’abbé
BUENNAVENTURA DURRUTI
KARL MARX
SPINOZA

LES PROCHAINES DATES 2013-2014

vendredi 9 novembre 2012
La Libre Pensée du Doubs vous invite le 05 avril 2014, à la faculté des Lettres à Besançon, au colloque
Femmes, état des lieux

Les intervenantes
Elvire Maurouard Elvire Maurouard
http://www.dailymotion.com/video/xs...

Joumana Haddad Joumana Haddad
http://www.france24.com/fr/20130220...


Christine Bertrand

Joindre la fédération de la Libre Pensée du DOUBS

jeudi 17 mai 2012

Maison des associations
Centre Pierre Mendès France
3, rue Beauregard
25000 Besançon

PDF - 1.1 Mo
Brochure LP