L’Idée Libre


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 16 juillet 2010
par  LP25.

L’idée Libre - N° 289 - Universalisme ou multiculturalisme

Éditorial Chers lecteurs de l’Idée Libre Ce numéro de votre revue vient en son temps. De toute part, on voudrait nous faire croire que la République issue des idéaux de la Révolution Française appartiendrait aux objets encombrants dont il faudrait se débarrasser au plus tôt pour rentrer dans le vrai (...)
samedi 10 juillet 2010
par  LP25.

L’idée Libre - N° 287 - Développement durable, effet de serre, principe de précaution.

Editorial Ce numéro, qui clôt l’année 2009, est consacré à la question du développement durable. C’est un sujet d’actualité, dont les médias se sont largement emparés et sur lequel beaucoup de chose ont été dites ; beaucoup de mensonges, d’à peu près, de semi-vérités, évidemment aussi. Comme vous le lirez, (...)
samedi 6 mars 2010
par  LP25.

"L’idée Libre"

Revue éditée par la LIBRE PENSÉE fondée en 1911 par André Lorulot. L’IDÉE LIBRE est la revue du RATIONALISME EXPÉRIMENTAL sans dogme, sans livre sacré de l’AUTODIDACTE qui pratique les recherches dans tous les domaines. Je vous rappelle que vous pouvez très facilement vous abonner ou renouveler votre (...)

Brèves

Principes fondamentaux

samedi 18 juin 2011

La Libre Pensée repose sur quatre principes fondamentaux que des générations de libres penseurs ont mis en œuvre.

- Elle est pour la laïcité institutionnelle, car elle refuse toute ingérence des religions dans la société civile et dans les institutions républicaines.
Elle agit pour le strict respect de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905 qui est le produit de l’action des libres penseurs. En ce sens elle est anti cléricale.

- Elle est pour une totale liberté de penser, car elle considère les religions comme l’une des principales sources d’oppression et d’obscurantisme de l’Humanité.
Elle estime que l’Homme doit conquérir son bonheur de son vivant et non dans un pseudo paradis post mortem.
Elle réfute toute vérité révélée, récuse tous les dogmes.
En ce sens elle est anti religieuse.

- Elle est pacifiste, car elle refuse que les peuples se massacrent pour les intérêts qui ne sont pas les leurs. Se prononçant pour le désarmement unilatéral, elle est internationaliste, car elle place au-dessus de tous les intérêts des peuples. Antimilitariste, la Libre Pensée est membre des Forces libres de la paix.
JPEG - 36.3 ko

- Elle est sociale, car elle refuse toute exploitation économique qui, comme l’oppression politique et religieuse, ne vise qu’à assujettir l’individu au détriment de ses droits légitimes. Elle s’oppose au libéralisme économique et à son injustice sociale programmée. Elle milite pour l’émancipation totale de l’individu.

Congrès de Rome 1904 : « La Libre Pensée est laïque, démocratique et sociale, c’est-à-dire qu’elle rejette au nom de la dignité de la personne humaine ce triple joug : le pouvoir abusif d’une autorité religieuse, du privilège en matière politique et du capital en matière économique ».


Douter, chercher, comprendre.