Bulletins des élus amis de la libre pensée


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 20 décembre 2012
par  LP25.

Bulletin n°6 - Décembre 2012

Éditorial Laïcité ou Concordat ? Nombreux sont les élus qui s’étonnent des multiples atteintes à la laïcité et à la loi de Séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 aux-quelles nous sommes régulièrement confrontés, et amenés à intervenir. "Il y a de moins en moins de monde dans les églises, me (...)
jeudi 30 juin 2011
par  LP25.

Bulletin n°4 - Juin 2011 - A.L.P.

Editorial Réforme territoriale… laïcité… communes et écoles en danger * Depuis plusieurs mois, le projet de loi sur la réforme des collectivités locales agite nos territoires ! 2011 est déjà une année très difficile avec l’application définitive de la réforme fiscale et les premiers chiffres issus de (...)
jeudi 18 novembre 2010
par  LP25.

Bulletin n°3 - Novembre 2010 - A.L.P.

Editorial L’école républicaine, l’école de tous Force nous est faite de constater que ceux qui ont la charge de gouverner la République n’hésitent pas aujourd’hui à dévoyer leurs fonctions pour dénaturer et menacer les institutions laïques dans leur existence même. Cela s’exprime par les nombreuses (...)
mercredi 13 octobre 2010
par  LP25.

Bulletin n°2 - Janvier 2010 - A.L.P.

Bulletin publié par les amis de la Libre Pensée

Brèves

Principes fondamentaux

samedi 18 juin 2011

La Libre Pensée repose sur quatre principes fondamentaux que des générations de libres penseurs ont mis en œuvre.

- Elle est pour la laïcité institutionnelle, car elle refuse toute ingérence des religions dans la société civile et dans les institutions républicaines.
Elle agit pour le strict respect de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905 qui est le produit de l’action des libres penseurs. En ce sens elle est anti cléricale.

- Elle est pour une totale liberté de penser, car elle considère les religions comme l’une des principales sources d’oppression et d’obscurantisme de l’Humanité.
Elle estime que l’Homme doit conquérir son bonheur de son vivant et non dans un pseudo paradis post mortem.
Elle réfute toute vérité révélée, récuse tous les dogmes.
En ce sens elle est anti religieuse.

- Elle est pacifiste, car elle refuse que les peuples se massacrent pour les intérêts qui ne sont pas les leurs. Se prononçant pour le désarmement unilatéral, elle est internationaliste, car elle place au-dessus de tous les intérêts des peuples. Antimilitariste, la Libre Pensée est membre des Forces libres de la paix.
JPEG - 36.3 ko

- Elle est sociale, car elle refuse toute exploitation économique qui, comme l’oppression politique et religieuse, ne vise qu’à assujettir l’individu au détriment de ses droits légitimes. Elle s’oppose au libéralisme économique et à son injustice sociale programmée. Elle milite pour l’émancipation totale de l’individu.

Congrès de Rome 1904 : « La Libre Pensée est laïque, démocratique et sociale, c’est-à-dire qu’elle rejette au nom de la dignité de la personne humaine ce triple joug : le pouvoir abusif d’une autorité religieuse, du privilège en matière politique et du capital en matière économique ».


Douter, chercher, comprendre.